Paris : plusieurs églises ciblées par de mystérieux incendiaires, Anne Hidalgo condamne les faits

NOUVELLES

CNEWS

Deux églises situées dans les 10e et 19e arrondissements de Paris ont été la cible d’incendies volontaires ces derniers jours. Actes isolés, simple volonté de nuire ou attaque malveillante ? Une enquête a été ouverte, a-t-on appris ce mardi 24 janvier, confirmant une information du Parisien.

Victimes de tentatives d’incendie, deux églises parisiennes – l’église Notre-Dame de Fatima, située 48 bis, boulevard Serrurier, dans le 19e arrondissement et l’église Saint-Martin des Champs, située 38, rue Albert-Thomas, dans le 10e arrondissement – ont été récemment la cible d’actes malveillants.

trois attaques la semaine dernière

Si la première a été visée par deux fois les 17 et 22 janvier, la deuxième n’a été attaquée qu’une seule fois, dans la nuit du 17 au 18 janvier dernier. Un incendie volontaire survenu vers 5h du matin, qui «a partiellement brûlé la grande porte de l’église et a noirci la façade», a expliqué la paroisse Saint-Martin des Champs sur ses réseaux sociaux.

A ce stade, rien ne permet de déterminer le ou les auteur(s) de ces agissements, ni de dire s’il s’agit de la même personne. Pour tenter de le découvrir, une enquête a été ouverte pour «dégradations volontaires au moyen d’un engin incendiaire en raison de la religion», et confiée au 2e district de la police judiciaire. La Ville de Paris s’est portée partie civile.

Des «actes de vandalisme» dénoncés par la mairie

Interrogé à ce sujet, le maire du 19e, François Dagnaud, a assuré qu’une «surveillance renforcée» avait été mise en place. Pour l’instant, «aucun témoignage, ni revendication» n’ont été mis en évidence, a-t-il ajouté, expliquant que les «analyses de prélèvements étaient en cours» quoique «légers».

En parallèle, la maire de Paris Anne Hidalgo a dénoncé «avec la plus grande fermeté les actes de dégradations dans deux églises parisiennes, cibles de départs de feux volontaires». L’élue assuré de son plein soutien aux paroissiens, et affirme «se tenir au côté du Diocèse de Paris».

Les inscriptions auraient été inscrites entre lundi soir et mardi soir.

En décembre dernier, à quelques jours de Noël, c’est l’église Saint-Roch, située 296 rue Saint-Honoré, dans le 1er arrondissement de Paris, qui avait été la cible non pas d’une tentative d’incendie mais de tags conspirationnistes.

A la même période, des croix gammées avaient également été découvertes sur des devantures de commerce dans les 17e et 13e arrondissements, et ces derniers jours, ce sont des tags antisémites qui ont recouvert plusieurs commerces du 9e arrondissement.





Lien sûr https://www.cnews.fr/france/2023-01-24/paris-plusieurs-eglises-ciblees-par-de-mysterieux-incendiaires-1314586

Rate article