le centre historique d’Odessa inscrit au patrimoine mondial en péril de l’Unesco

NOUVELLES

RFI

Publié le :

Le centre historique d’Odessa en Ukraine a été inscrit ce mercredi sur la liste du patrimoine mondial en péril de l’Unesco en raison des « menaces de destruction » planant sur ce site depuis le début de l’invasion russe. Une décision jugée « politique » par Moscou.

Au cours d’une session extraordinaire parfois houleuse du Comité du patrimoine mondial à Paris, l’inscription d’Odessa, en pleine guerre, a été votée par six voix pour, une contre (la Russie) et 14 abstentions. « Odessa, ville libre, ville-monde, port légendaire qui a marqué le cinéma, la littérature, les arts, est ainsi placée sous la protection renforcée de la communauté internationale », s’est félicitée la directrice générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) Audrey Azoulay.

Bien que globalement épargnée depuis le début en février 2022 de l’offensive russe, Odessa, notamment connue pour son monumental escalier Potemkine et son architecture, a toutefois été touchée plusieurs fois par des bombardements russes.

« C’est une victoire colossale pour les Odessites et pour toute l’Ukraine, s’est réjoui le maire de la ville Guennadi Troukhanov au micro de RFI. La ville mérite vraiment qu’on s’y intéresse. Elle a un statut de ville européenne, elle a été construite par de grands architectes italiens, elle a été administrée par des Français, des Grecs… C’était à l’origine une ville européenne. C’est pourquoi je ressens de la joie et de fierté, notamment parce que cela se produit à un moment où nos forces armées défendent notre indépendance. Nos soldats se battent aujourd’hui pour chaque morceau de notre terre. Nous, nous nous sommes battus pour notre ville, pour préserver son patrimoine culturel ». 

« Une décision politique » selon Moscou

Le conflit constitue « un danger pour le centre historique d’Odessa », dont « le patrimoine culturel est menacé de destruction », avait estimé la représentante de l’Icomos, une ONG spécialisée partenaire de l’Unesco, en présentant le dossier. Elle avait aussi insisté sur le caractère multiethnique, multiconfessionnel et multiculturel d’Odessa.

La mention « péril » permet de mobiliser de manière constante la communauté internationale pour éviter que le site ne disparaisse. Mais surtout, cela ouvre l’accès à un certain nombre de mécanismes de protection internationale.

Lazare Eloundou Assomo, directeur du centre du patrimoine mondial de l’Unesco

Dans un communiqué mercredi soir, le ministère russe des Affaires étrangères a dénoncé « une décision politique » prise par « un groupe de pays appartenant à l’Occident collectif, avec l’aide flagrante du secrétariat de l’Unesco, qui a perdu son impartialité ».

C’est « une victoire diplomatique », a réagi de son côté le premier vice-ministre ukrainien des Affaires étrangères Emine Djeppar, dont le président Volodymyr Zelensky avait annoncé en octobre la candidature du centre historique d’Odessa. Le chef de l’État ukrainien s’est félicité, dans son allocution quotidienne, de la « protection fournie par le monde, (tandis que) la Russie ne peut apporter que de la terreur et des bombardements ».

(Avec AFP)



Lien sûr https://www.rfi.fr/fr/europe/20230125-guerre-en-ukraine-le-centre-historique-d-odessa-inscrit-au-patrimoine-mondial-en-p%C3%A9ril-de-l-unesco

Rate article