Bruno Martini démissionne de son poste de président de la Ligue nationale de handball après sa condamnation pour « corruption de mineur »

NOUVELLES

Le champion du monde 1995 et 2001 avec l’équipe de France de handball a été condamné mercredi à un an de prison avec sursis ainsi que 2 500 euros d’amende lors d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC).

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 2 min.

Bruno Martini, ex-champion du monde de handball avec les Bleus, a accepté mercredi 25 janvier une peine d’un an de prison avec sursis pour corruption de mineur et enregistrement d’images pédopornographiques, a appris franceinfo de source judiciaire. Il écopera également de 2 500 euros d’amende et de cinq ans d’interdiction d’exercer avec des mineurs. Cette sanction a été homologuée mercredi en début d’après-midi par un juge du tribunal judiciaire de Paris.

>> Le président de la Ligue nationale de handball poursuivi pour « corruption de mineurs » et « enregistrement d’images pédopornographiques »

Bruno Martini a démissionné de son poste de président de la Ligue nationale de handball (LNH), a annoncé l’instance en fin d’après-midi mercredi. « Suite à la démission de Bruno Martini, le comité directeur de la Ligue se réunira jeudi 26 janvier pour organiser l’intérim avant l’assemblée générale élective d’ores et déjà programmée le 7 mars prochain », a expliqué la LNH dans un communiqué. 

Une plainte par un adolescent de 13 ans en 2020

Interpellé et placé en garde à vue lundi, Bruno Martini bénéficie d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), une procédure accélérée, allégée et qui permet une plus grande discrétion sur le mode du « plaider coupable ». C’est un procureur qui a proposé cette condamnation à Bruno Martini. Sans cela, la peine encourue était de cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.

Visé par une enquête préliminaire, Bruno Martini faisait l’objet d’une plainte d’un adolescent de 13 ans depuis l’été 2020, comme l’a révélé franceinfo ce mercredi matin. Ce garçon avait expliqué à la police avoir échangé des selfies et vidéos à caractère sexuel avec un certain « Daddy » sur le réseau social Snapchat. Le suspect lui avait même proposé un rendez-vous et payé un taxi avant que l’adolescent ne rebrousse chemin au dernier moment.

Les enquêteurs de la brigade de protection des mineurs ont fini par découvrir Bruno Martini derrière le pseudo « Daddy ». En garde à vue, l’ancien gardien des Bleus a reconnu avoir approché le jeune garçon et expliqué avoir eu plusieurs contacts intimes en ligne avec de jeunes adultes ces dernières années. Il assure avoir cru que l’adolescent avait plus de 15 ans malgré son visage juvénile sur les photos.

Alors que l’équipe de France dispute le Championnat du monde de handball en Pologne, la Ligue nationale de handball s’est réunie en comité directeur exceptionnel avec la Fédération française, a indiqué la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra sur Twitter. Selon elle, les instances nationales du handball prendront « toutes les décisions qui s’imposent, tant sur le plan des sanctions disciplinaires que sur la future gouvernance ». Amélie Oudéa-Castéra, qui se dit également « très émue » et « profondément choquée », apporte « tout son soutien au jeune garçon et à sa famille ».





Lien sûr https://www.francetvinfo.fr/sports/handball/le-president-de-la-ligue-nationale-de-handball-bruno-martini-demissionne-apres-sa-condamnation-a-un-an-de-prison-avec-sursis-pour-corruption-de-mineur_5622749.html#xtor=RSS-3-%5Bsports%5D

Rate article